Aller au contenu

SOIRÉE
ÇA VA BIEN
SE PASSER*

L’éVéNEMENT

Il y a ceux qui les commettent, ceux qui les minimisent et les excusent, ils se sont distingués en matière de violences sexistes et sexuelles dans le champ politique.

Nous leurs avons consacré une soirée-événement vendredi 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Le replay de la soirée, en partenariat avec la Déferlante et Chez Mona.

Elles ONT ANIMé la soirée autour de 7 prix.

Sihame Haddioui 
Audrey Pulvar

Prix « toutes des hystériqueS »


Ce prix distingue le sexisme ordinaire des hommes politiques, qui ont le courage de ne pas céder face à la parité, aux discours d’égalité.

Palmarès :
Sébastien Chenu
Eric Dupond-Moretti

Les nommés :

Julien Aubert
Sébastien Chenu
Maxime Cochard
Eric DuponD-Moretti
Yannick Jadot

Les remettantes :
Wendy Delorme
Mathilde

Prix « DU PARRAIN »


Ce prix distingue les grands hommes qui ont vaillamment protégé leurs potes, leurs ministres, leurs bros, leur assurant une immunité face au tribunal médiatique, ou au tribunal tout court.

Palmarès :
Emmanuel Macron
Jean-Luc Mélenchon

Les nommés :
Stanislas Guérini
Gérard Larcher
Sébastien Lecornu
Emmanuel Macron
Jean-Luc Mélenchon

Les remettantes :
Dolorès Bakela
Hélène Devynck

Prix « Petit ange parti trop tôT »


Ce prix distingue les hommes politiques dont le talent n’a pu pleinement se déployer du fait de cabales néoféministes visant à les empêcher de mener à bien leur mandat. 

Palmarès :
Damien Abad
Benoît Simian

Les nommés :
Damien Abad
Yves Blein
Taha Bouhafs
Pierre Cabaré
Thierry Marchal-Beck
Jérôme Peyrat

Les remettantes :
Enora Malagré

Prix « Carrière BriséE »


Ce prix distingue les hommes politiques dont la brillante carrière a été violemment brisée par des accusations mensongères de violences sexuelles. 

Palmarès :
__

Les nommés :
__

Les remettantes :
Isabelle Attard

prix « liberté d’importuner »


Ce prix distingue les théoriciens de la pensée des hommes – les vrais -, les défenseurs de la liberté d’expression, de la galanterie à la française, le rempart face à la bien-pensance woke importée des universités américaines.

Palmarès :
Eric Zemmour

Les nommés :
Bruno Bilde
Eric Dupond-Moretti
Gilles Le Gendre
Michel Sapin
Eric Zemmour

Les remettantes :
Fatima Ouassak
Sarah Schlitz

Prix « j’accusE – Interprétation masculine »


Ce prix distingue les hommes qui ont le panache de mettre à nu les complots visant à entacher leur honneur ou l’honneur de leurs frères d’armes. Parce que c’est évident que tout est lié, il n’y a qu’à regarder le calendrier politique, ou l’ambition de celles qui ont parlé.

Palmarès :
Julien Bayou
Adrien Quatennens

Les nommés :
Damien Abad
Julien Bayou
Emmanuel Macron
Jean-Luc Mélenchon
Adrien quatennens
Gaël Perdriau
Eric Zemmour

Les remettantes :
Andréa Bescond

Prix « meilleur espoiR »


Ce prix vise à distinguer ceux qui ont réussi. Ils ont su déjouer les pièges tendus par des féministes acharnées, ils ont su jouer de la justice, de la presse, pour pouvoir laver leur réputation injustement entachée.

Palmarès :
Gérald Darmanin

Les nommés :
Damien Abad
Julien Bayou
Eric Coquerel
Gérald Darmanin
Adrien Quatennens
André santini
Eric Zemmour

Les remettantes :
Corinne Masiero


LES PARTENAIRES DE LA SOIREE

Soutenir l’observatoire

Nous mettons en lumière ces violences depuis près d’un an. Et nous comptons bien continuer.  Pour le moment, nous avons agi sans financement, c’est pourquoi nous sollicitons votre soutien.